Objectifs de la Cohorte NS-PARK

Afin d’approfondir les connaissances sur la maladie de Parkinson, le réseau NS-PARK/FCRIN a mis en place en 2016 une cohorte1 regroupant l’ensemble des patients présentant cette pathologie ou un syndrome apparenté suivis dans les Centres Experts Parkinson en France. Les recherches actuelles sur la maladie de Parkinson portent essentiellement sur la compréhension des différents profils de progression de la pathologie, afin de pouvoir appliquer à terme une médecine personnalisée, adaptée à chaque patient. Le défi est d’identifier des sous-groupes de patients partageant une évolution de la maladie commune et d’en déchiffrer les mécanismes moléculaires associés.

 

L’enjeu est double :

i) mieux prendre en charge les patients sur le plan médical en développant une médecine prédictive et personnalisée,

ii) favoriser le développement de thérapeutiques de précision en ciblant des populations homogènes sur le plan des mécanismes physiopathologiques mis en jeu.

 

Le succès de la cohorte NS-PARK repose sur un effort collaboratif d’envergure et un engagement qualitatif, grâce auxquels le réseau NS-PARK/FCRIN met à disposition de la communauté scientifique un ensemble de données longitudinales2 homogènes, exploitables pour la résolution de questions scientifiques.

 

Objectif de la cohorte : L’analyse des données recueillies, cliniques mais aussi biologiques et d’imagerie, permettra de décrire l’histoire naturelle de la maladie de Parkinson, sa  progression et la réponse au traitement.

 

Cadre réglementaire : La réalisation de la recherche dans le cadre de la cohorte NS-PARK a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes Ile de France I (CPP IDF1) le 19/06/2020 et l’autorisation de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) le 12/02/2021.

 

1Constituées d’un ensemble de personnes suivies individuellement dans le temps, les cohortes visent à identifier la survenue d’évènements de santé d’intérêt et des facteurs de risque ou de protection s’y rapportant. Les cohortes constituent un des instruments de référence pour la recherche épidémiologique et en santé publique. https://www.inserm.fr/recherche-inserm/recherche-en-sante-publique/cohortes

2Une étude longitudinale observe un phénomène ou une population de façon répétée dans le temps afin d’analyser l’évolution d’un événement (contrairement à une étude transversale, qui s’intéresse à un instant précis).

Français